novembre 2013

Le meilleur de la nouvelle technologie

Compilé par Eavan Moore

◢ Contrôle du projet

ARES-PRISMLes modules d'avancement des travaux et la capacité à transformer une courbe de coût en une courbe de trésorerie en tenant compte de la rétention et des retards dans les paiements des factures font partie des nouveaux paramètres des versions 3.3 et 3.4 du logiciel de gestion de projet Prism G2 d'ARES. « Vous pouvez trouver les moindres détails de chaque contrat et suivre les progrès physiques », explique Jean-François d'Entremont, spécialiste en logiciels de gestion de projet chez le distributeur Proji-Contrôle. La capacité à attribuer des points de repère au niveau de la comptabilité technique est également nouvelle. Globalement, explique M. d'Entremont, Prism est un outil hautement configurable pour la gestion de grands projets. Il intègre des données à partir du logiciel d'échéancier sur ordinateur personnel tel que Primavera 6, et les outils d'estimation des coûts dans des comptes de contrôle. « Notre logiciel multi-utilisateur, multi-projets et à l'échelle de l'entreprise simplifiera le traitement de tous vos coûts afin d'accélérer le procédé de publication des rapports de projets ».

◢ Un ressort standardisé

Cowan-DynamicsPlutôt que de procéder à un plan personnalisé et d'attendre un ou deux jours que le fabricant renvoie les informations concernant la tarification, les clients de Cowan Dynamics peuvent fixer le prix des actionneurs pneumatiques à rappel par ressort en ligne. En effet, comme l'explique le vice-président Jean Behara, la nouvelle série AS d'actionneurs de la société est la première dans l'industrie à être disponible dans un ensemble déterminé de dimensions. « L'un de nos objectifs avec cette nouvelle série AS était de simplifier la réalisation d'études de faisabilité pour les ingénieurs, car ils disposent désormais des informations dont ils ont besoin », déclare M. Behara. Les tailles standard réduisent par ailleurs les coûts de fabrication et de commande. L'aspect sécurité a été intégré dans la conception AS, et le ressort est enfermé dans un cylindre operculé afin de protéger les travailleurs pendant l'entretien.

◢ Un stand de ravitaillement centralisé

SEI_GOLes modules Go-Station d'approvisionnement en carburant de la société SEI Industries Ltd. fournissent un environnement contrôlé pour abriter un équipement de pompage, de filtration, de mesure et de distribution d'essence. « Jusqu'à présent, personne ne pouvait se permettre d'acheter une unité personnalisée ; les gens bricolaient leurs propres systèmes en achetant des pièces auprès de divers vendeurs et en construisant ensuite quelque chose », déclare Paul Reichard, directeur de la division Sites éloignés. Le module Go-Station est construit sur la base d'un modèle configurable existant. M. Reichard explique que ce conteneur isolé de 40 pieds peut être transporté par voies routière, maritime ou aérienne plus rapidement que les unités personnalisées. Une pièce électrique embarquée comprend les commandes antidéflagrantes et des portes sectionnelles donnent accès aux éjecteurs. Les réservoirs de carburant ne sont pas inclus ; SEI vend séparément des réservoirs souples pliants à carburant. Un modèle de 20 pieds est en cours de réalisation.

◢ Fast fusion

IPFFor mine sites that use large-diameter pipes to transport water and tailings effluent, IPF-Plasson has created a 30-inch electrofusion pipe coupling that allows for a quick change-out. Unlike car-sized butt fusion units, these polyethylene cylinders have built-in wires that weld the coupling to the pipe when electricity is passed through. Executive vice-president Tim Tipton says the electrofusion coupling method allows for quick pipe maintenance in confined spaces. “You can dig down, make a relatively small trench just big enough for the fitting and a little bit of the pipe,” he says. “You can cut out the section of pipe, slide the fitting in, and fuse it together, and you’re back to a full-pressure operating pipeline.” IPF-Plasson is also developing 28- and 32-inch sizes.

◢ La flexibilité quant au type de carburants

GFSEncouragé par l'écart de prix entre le gaz naturel et le diesel, GFS Corp. a présenté ses solutions EVO-MT 8300 et 9300, les premiers kits de post-équipement au gaz naturel liquéfié (GNL) conçus pour les systèmes de propulsion électrique sur les camions Komatsu. En adaptant certains de leur équipement utilisant du diesel à ces outils GNL, les clients vivant dans des régions où les différences de prix sont conséquentes « feront des économies faramineuses », explique Kerry Hackney, directeur du marketing. Le système EVO utilise le diesel comme source d'allumage mais remplace le GNL par du diesel à hauteur d'environ 50 % alors que le camion est en fonctionnement. GFS donne la possibilité à ses clients de tester ce post-équipement sur plusieurs camions sans installer l'infrastructure complète de GNL, mais d'après M. Hackney, l'engagement complet est un investissement rapidement amorti. Alpha Coal, client de ses anciens systèmes de post-équipement Caterpillar, prévoit de développer le programme après avoir réalisé des économies considérables.

◢ Une modélisation rapide et collaborative

ArcGISGeosoft a mis à niveau son outil de modélisation géologique Target for ArcGIS (TFA) en vue d'ajouter un modèle fil de fer ainsi que la capacité de travailler avec des formats de fichier Esri et des fichiers de géosurface tridimensionnels (3D) sur des plateformes Geosoft et Esri. « On observe une demande importante en flux de travaux en 3D qui rend la modélisation géologique plus rapide et efficace dans un environnement Esri », explique Steve Randall, vice-président en charge du marketing. « Les géologues travaillant avec Esri doivent pouvoir intégrer et partager leurs résultats, aussi l'utilisation de formats courants simplifie-t-elle énormément la collaboration. » Les utilisateurs de TFA 4.0 peuvent développer un modèle fil de fer en 3D en cliquant et en joignant des points à partir d'interprétations de sections bidimensionnelles, et créer des surfaces fermées ou ouvertes. M. Randall explique qu'une autre caractéristique de ce flux de travaux permet aux utilisateurs de rafraîchir leurs données sur les trous de forage alors que de nouveaux trous sont ajoutés et de les intégrer rapidement dans l'interprétation existante.

Traduit par Karen Rolland

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF