novembre 2013

Mot du président

Il est temps de parler franchement

Par Robert Schafer

Ces dernières décennies, les porte-parole de l’industrie minière semblent particulièrement déplorer le fait que nous ne nous appliquions pas assez à communiquer notre histoire. Ou plus précisément, ils pensent que les critiques à l’égard de ce secteur seraient sans doute moins virulentes si les gens réalisaient à quel point l’industrie minière contribue à leurs modes de vie bien confortables. Enfin, beaucoup de membres de ce secteur se disent exaspérés de constater que personne ne comprend l’exploitation minière !


Nous arrivons toujours à la conclusion que nous ne communiquons pas très bien en tant que sociétés ou industrie. Pourtant, lorsqu’on nous donne la possibilité de nous exprimer, en général en réponse à l’attaque d’un groupe de défense de l’environnement ou à un homme politique tentant de gagner les faveurs de l’industrie ou de récolter des voix, nous rechignons à le faire et nous enfermons dans le silence.

L’industrie minière doit faire preuve de bien plus d’initiative et se montrer unifiée dans ses stratégies de communication. Nous devons adopter des façons innovantes d’établir le contact avec la société. Dépassons ce cadre où nous nous félicitons de fournir les matières premières pour des technologies indispensables telles que les ordinateurs portables, les téléphones intelligents et les réseaux de communication. Mettons-les à profit. Nous devons déclarer au monde entier que nous disposons des technologies nécessaires pour construire, exploiter et fermer des mines sans nuire à l’écosystème dans son ensemble. Nous devons montrer que l’exploitation minière génère des emplois et améliore les niveaux de qualification ainsi que la capacité au sein des communautés et des nations. Nous devons rappeler aux gouvernements que les investissements liés à l’exploitation minière multiplient d’une part le montant des taxes et des redevances qui leur sont versées grâce aux encouragements que nous accordons aux entreprises dérivées, et soutiennent d’autre part les entreprises. Nous devons convaincre les générations actuelles et futures qu’une carrière dans l’exploitation minière est une option moderne et intellectuellement complexe qui met à profit le meilleur des technologies innovantes et informatiques, et qu’il s’agit d’un métier valorisant et intéressant.

Nous devons nous appliquer à communiquer tout cela. N’attendons plus pour raconter notre histoire. Les résultats vaudront la peine d’avoir investi autant de temps et d’argent et de s’être autant impliqués.

Robert Schafer, Président de l’ICM

Traduit par Karen Rolland

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF