mars/avril 2013

Mot du président

L’ICM se concentre sur les défis d’aujourd’hui

Par Terence Bowles


L’industrie minière a récemment été ébranlée par une dépréciation massive de son actif et des baisses de profits substantielles de certaines de ses plus grandes sociétés.

Comment, alors, l’industrie minière peut-elle améliorer son rendement pour l’avenir et éviter de tomber dans ces pièges?

En novembre dernier, Deloitte a publié son cinquième rapport annuel sur le secteur minier, qui fait le suivi des tendances dans l’industrie minière mondiale et dégage les défis immédiats qu’elle devra relever ainsi que des mesures que les sociétés peuvent prendre.

J’attire votre attention sur les points suivants :

• Coûts accrus : Se concentrer sur les facteurs de coût; automatiser et améliorer le rendement de l’actif.

• Projets d’investissement : Prendre des décisions disciplinées en matière d’investissements, par la rationalisation des projets et une productivité du capital accrue.

• Fusions et acquisitions : Procéder à des vérifications préalables plus exhaustives lorsqu’on évalue des partenaires potentiels et planifier d’avance l’intégration.

• Nationalisme des ressources : Travailler à renforcer les relations avec les gouvernements du pays; diversifier l’assortiment de marchandises et les régions géographiques choisies; et faire la démonstration de la valeur de l’industrie aux gouvernements locaux et aux citoyens.

• Comportement responsable : Hausser la barre en matière de comportements en intégrant la durabilité dans la façon d’approcher les projets d’investissements ainsi que dans les négociations avec les acteurs locaux.

Bon nombre dirait que ces approches relèvent du simple bon sens, qu’elles constituent un retour aux sources. Mais une action vigoureuse et ciblée est essentielle.

L’ICM, en tant que société technique de première importance pour les professionnels de l’industrie minière, est dans une position idéale pour appuyer ses membres, entreprises comme particuliers, en ces temps houleux. L’ICM s’occupe de chacun des défis mentionnés

ci-dessous, par l’intermédiaire de ses sociétés et de ses divisions, de réunions techniques, de cours ou de publications.

Le nouveau groupe sur les normes et les directives mondiales

pour l’exploitation minière, supporté par l’ICM, en est un exemple. Il regroupe quelque 80 de sociétés et de grands fabricants d’équipement chargés d’établir des normes couvrant divers domaines, dont la gestion de l’actif et l’exploitation; les données de bord et l’accès à celles-ci; la sécurité et la gestion des risques; et l’exploitation minière souterraine.

À l’ICM, nous devons tous veiller à ce que l’Institut continue de se concentrer sur les défis actuels. Souvent, les actionnaires et les journalistes du domaine financier attendent des chefs de direction quelque remède miracle aux problèmes de l’industrie. Cependant, nous savons par expérience que les professionnels du secteur minier, qui sont l’épine dorsale de l’industrie, ont un rôle significatif à jouer. La mission de l’ICM est de veiller à ce qu’ils s’acquittent de cette fonction.

Terence Bowles, Président de l'ICM

Traduit par SDL

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF