mars/avril 2012

Approvisionnement

Élaborez une stratégie et faites avancer vos projets

Par Jon Baird

Au cours de l'année 2011, j'ai mené des consultations de planification stratégique avec 15 sociétés minières. Ces sociétés comprenaient des start-ups comme des entreprises de plus de 50  salariés. Mon travail m'a permis d'observer un point commun intéressant : disposant de comptes sains, toutes ces entreprises ont choisi de se concentrer sur l'expansion et la diversification de leurs activités.

Si la clé de l'expansion et de la diversification réside dans la mise en place d'un plan marketing solide, le succès d'une entreprise repose sur sa capacité à élaborer un plan stratégique qui prend en compte tous les aspects de ses activités, à savoir les finances, la production, la gestion, la propriété ou encore la gouvernance.

Chacun de ces 15 projets a dévoilé entre trois et huit questions que l'entreprise doit mieux gérer pour connaître un plus grand succès (une seule de ces questions était liée au marketing). Ainsi, lorsque les initiatives potentielles sont nombreuses, la question de la hiérarchisation des problèmes, stratégies et tactiques se pose.

Même si votre entreprise n'a mené aucun exercice de planification stratégique global, vous disposez certainement d'une liste d'initiatives que vous souhaitez mettre en œuvre. Étant donné qu'il s'agit de la période de l'année à laquelle de nombreuses entreprises planifient et budgétisent leurs activités, le conseil ci-après pourrait s'avérer très utile.

Commencez par établir une liste de toutes vos initiatives et organisez-les en fonction des problèmes, stratégies et tactiques. Un “problème” est une préoccupation majeure, par exemple, le marketing. Plusieurs stratégies peuvent faire avancer un problème et chacune peut nécessiter un certain nombre de tactiques. En règle générale, on entend par tactiques les éléments qui nécessitent des ressources pour faire avancer les stratégies et les problèmes.

Deuxièmement, déterminez les ressources nécessaires pour mettre en œuvre chacune de ces tactiques. Ces ressources incluent le financement, le travail absorbé par le personnel existant, les besoins en personnel supplémentaire, les consultants, etc.

Troisièmement, déterminez les facteurs (dépendances) externes à la tactique en question desquels pourrait dépendre sa mise en œuvre. Par exemple, une tactique peut avoir un impact sur une autre. Il est également possible que vous ayez besoin d'une ressource majeure rare contrôlée par un autre service pour pouvoir mettre en œuvre cette tactique.

Quatrièmement, décidez de la méthode de mesure du succès dans les domaines que vous avez identifiés. Par exemple, y'a-t-il eu un impact sur l'entreprise ou un retour sur investissement en termes de temps ou d'argent ? Cette étape est simple si le résultat doit se traduire par une hausse du chiffre d'affaires ou une baisse des coûts. Parfois, l'évaluation du succès sera plus qualitative, par exemple une tactique qui permettra d'améliorer moral du personnel. Classez les niveaux d'impact : élevé, moyen ou faible.

Cinquièmement, sur la base des ressources, des dépendances et des retours sur investissement attendus, hiérarchisez les projets comme suit :

  • Économies évidentes : petits projets avec peu ou pas de dépendances susceptibles d'avoir un impact immédiat et pouvant être réalisés avec un minimum de ressources supplémentaires. Étant donné que le niveau d'investissement ou de risque est faible, même un retour sur investissement limité peut 
    se justifier.
  • Tactiques intermédiaires : projets de petite ou de moyenne envergure qui génèrent un retour sur investissement mesurable, mais qui nécessitent de nouvelles ressources. Ces projets peuvent présenter des dépendances qui doivent être prises en compte.
  • Tactiques importantes : initiatives habituellement menées sur le long terme et susceptibles d'avoir un impact non-négligeable, même si elles pourraient nécessiter des ressources importantes et présenter des dépendances significatives hors de portée de l'équipe de projet.

Maintenant, vous pouvez assembler tous ces éléments. Commencez par les économies évidentes. Cela vous donnera la satisfaction d'avoir enlevé de votre liste des projets qui peuvent vous tarauder depuis longtemps.

Même si vous n'êtes pas en mesure de justifier les ressources pour les initiatives intermédiaires et de grande ampleur, vous aurez au moins commencé à les analyser et à les étudier pour une future mise en œuvre.

Il est évident que vous ne pouvez pas échapper à la réalité de votre entreprise et de son environnement. Toutes les bonnes idées n'aboutissent pas. Toutefois, l'élaboration d'une stratégie réaliste grâce à une planification méthodique vous permettra de progresser vers vos objectifs.


AUTEUR
Jon Baird, directeur général de CAMESE et président sortant de la PDAC, s'intéresse aux approches collectives visant l'amélioration de l'image canadienne dans le monde de l'industrie minière.

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF