mars/avril 2012

Nouvelles perspectives

La conférence du CMP donne l'opportunité aux opérateurs d'apprendre et de progresser

Par H.B. George

Donald Leroux, 2012 CMP chairman 

La 44 e réunion annuelle de l'association Canadian Mineral Processors, qui s'est tenue du 17 au 19 janvier à l'Hôtel Westin à Ottawa, a commencé la nouvelle année en promettant à ses membres une croissance continue. Le nombre de sujets traités et de participants était nettement plus élevé que par le passé.

« L'industrie minière canadienne est en plein essor en raison de la demande croissante de la Chine et des autres pays émergents. De ce fait les activités de traitement des minéraux se développent et se diversifient », explique Donald Leroux, président de CMP en 2012 qui a ouvert la réunion devant 560 participants, un nombre jusqu'ici jamais atteint.

Le conférencier principal, Jan Nesset, consultant en traitement des minerais chez Nessetech et contributeur de premier plan à l'ouvrage du 50 e anniversaire de Metsoc, Canadian Metallurgical & Materials Landscape 1960 – 2011, a confirmé les propos de Leroux en qualifiant les 50 dernières années d'âge « d'or du traitement des minéraux au Canada. » Le discours de Nesset a mis en évidence les progrès techniques réalisés par le Canada, notamment le concentrateur de gravité Knelson et les capteurs de dispersion des gaz en flottation de l'université de McGill.

Selon Leroux, l'expansion de l'industrie minière signifie qu'il est plus que jamais nécessaire que ses membres se rencontrent pour échanger des idées. Avec la demande accrue en main-d'œuvre qualifiée, la volonté des sociétés minières canadiennes d'aller au-delà de leurs domaines habituels, comme les terres rares, et l'accélération des progrès technologiques, il est impératif que les opérateurs s'associent avec les fournisseurs, universitaires, consultants, professionnels du secteur d'activité et étudiants en vue de partager des idées, discuter des meilleures pratiques et se constituer en réseaux.

« La participation à cette réunion permet aux membres d'acquérir de nouvelles idées, de retrouver les anciens collègues, d'échanger des connaissances et de se développer professionnellement. Il y a toujours beaucoup à apprendre. Par exemple, notre programme technique de cette année inclut un certain nombre de présentations sur les terres rares et sur le lithium, des domaines qui n'avaient jusqu'ici été que rarement abordés », précise Leroux.

Ce programme technique, qui couvrait 37 articles, a abordé un large éventail de sujets, notamment des pratiques d'exploitation novatrices, des projets d'optimisation des usines et des solutions potentielles aux circuits exigeants de comminution, flottation et traitement des minéraux.

Un programme court a également été dispensé autour de trois thèmes : bases de la flottation, bilan métallurgique et analyse de référence statistique. C'était la première fois que le programme court couvrait plusieurs sujets, un changement qui a entraîné une augmentation de 140 % de la fréquentation, soit 90 participants de plus.

Le programme renforcé de cette année a donné aux participants l'occasion de se développer professionnellement et de découvrir les options technologiques disponibles, explique Leroux. « Cette conférence est déterminante dans la promotion de la mise en œuvre de technologies de pointe dans les usines d'exploitation. Nos membres doivent pouvoir sortir de leur routine et découvrir ce qui se fait ailleurs et utiliser cette expérience pour améliorer leurs opérations », souligne-t-il.

Dans le cadre des efforts consentis pour attirer les jeunes dans l'industrie, le CMP a convié à ses frais les étudiants de toutes les universités canadiennes qui dispensent des cours sur la transformation des minéraux. Leroux a exhorté les invités à « leur souhaiter la bienvenue dans la communauté. »

Selon Leroux, le point culminant de la conférence fut le discours prononcé par Brett Knelson lors du banquet, lorsqu' il a annoncé la création de la bourse Byron Knelson en honneur à son père. Cette bourse, destinée aux étudiants des universités canadiennes formés au traitement des minéraux, a été créée en la mémoire de l'inventeur du concentrateur Knelson.

Huit prix furent décernés lors du banquet. Le prix du minéralogiste de l'année fut remis à John Folinsbee pour ses nombreuses contributions techniques exceptionnelles dans le domaine de la transformation des minéraux. Le Dr Lucky Amaratunga fut quant à lui récompensé pour l'ensemble de sa carrière et notamment pour ses contributions exceptionnelles dans le domaine de la gestion et du recyclage des déchets miniers.

La conférence fut également l'opportunité de mener des activités amusantes pour donner aux participants une occasion de se détendre et d'échanger entre collègues dans une ambiance festive. Le concours amical « CMP'’s Got Talent », qui s'est tenu dans la soirée du 17 janvier a réuni 150 personnes. Des guitaristes de tous les niveaux ont interprété des classiques comme  « American Pie. » Une interprétation de « Mill of Fire », parodie du tube « Ring of Fire » de Johnny Cash, fut un succès immédiat. Lors de la 12e édition de la Kilborn Cup de hockey organisée par le CMP, l'ouest a vaincu l'est sur le score de 6-4.

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF