juin/juillet 2012

Mot du président

Maintenir le cap

Par Terence Bowls

Le congrès 2012 de l’ICM à Edmonton a connu un succès retentissant. Quelle merveilleuse façon d’amorcer mon mandat en tant que président de l’ICM ! Plus de 1 400 délégués, 1 700 exposants et 1 000 visiteurs, et plus de 3 700 participants se sont rendus au salon M4S, ce qui témoigne du dynamisme de la bannière de l’ICM et du rôle important que joue l’industrie minière au sein de l’économie canadienne.

L’organisation d’un événement d’une telle ampleur nécessite les efforts combinés d’une équipe dévouée d’employés et de membres de l’ICM. Au nom de l’ICM, je tiens à remercier les co-présidents généraux, Chuck Edwards et Tim Joseph; les présentateurs et les présidents du comité technique ; le directeur général, Jean Vavrek ; la directrice des événements, Lise Bujold ; et le personnel de l’ICM. Quel formidable groupe de personnes dévouées ! Je souhaite remercier tout particulièrement la ville d’Edmonton pour son chaleureux accueil, typique de l’Ouest canadien. Enfin, la tenue d’un tel événement aurait été impensable sans nos généreux commanditaires, en tête desquels figurent Caterpillar, P&H MinePro Services, BHP Billiton et SMS Equipment/Komatsu. Merci !

J’ai récemment rencontré les membres du comité directeur de l’ICM et Jean Vavrek afin de définir les principaux enjeux auxquels nous faisons face. Au cours des douze mois à venir, notre attention portera sur les aspects suivants :

• poursuivre nos efforts en vue de multiplier nos liens avec des membres potentiels et d’explorer de nouvelles possibilités à l’étranger, notamment en Afrique de l’Ouest et en Amérique latine, où des entreprises canadiennes exercent des activités ;

• avancer le projet de transformation opérationnelle en cours, y compris la réorganisation de nos systèmes de TI et le lancement d’un nouveau site Web de l’ICM ;

• privilégier le perfectionnement professionnel et attirer les dirigeants de la relève vers des divisions et des sociétés et au sein du conseil de l’ICM.

Enfin, tout mettre en œuvre pour assurer le succès de Toronto 2013 afin que ce congrès serve de catalyseur à des événements futurs dans le centre financier du secteur minier canadien, alors que le congrès annuel de l’ICM sera désormais présenté selon un format axé sur deux villes : à savoir, Vancouver et Montréal.

Le nombre des membres de l’ICM, qui compte plus de 13 400 membres individuels et 200 membres corporatifs, ne cesse de croître. L’Institut bénéficie de l’appui de ses bénévoles, et j’invite chacun d’entre vous à prendre part aux activités organisées partout au pays. J’espère avoir le plaisir de travailler avec vous et de vous rencontrer en grand nombre au cours de l’année à venir, alors que nous « maintenons le cap » vers ces objectifs.

Terence Bowles, Président de l’ICM

Traduit par CNW Group

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF