juin/juillet 2012

Inspirer le changement

Anne Marie Toutant | Vice-présidente, optimisation et intégration des sables bitumineux et administratrice de l’Association minière canadienne

Par Ryan Bergen

Les compétences pointues d’Anne Marie Toutant en mathématiques et en sciences l’ont menée vers des études en génie à l’Université de l’Alberta, où elle a rejoint les rangs de la cohorte du génie minier : « On y trouvait les fêtes les plus délirantes », s’exclame Mme Toutant. Encore aujourd’hui, Mme Toutant embrasse les projets qui représentent des défis intellectuels et qui lui permettent de socialiser. Diplômée du programme de génie minier en 1987, elle est depuis membre active au sein de l’industrie et d’associations engagées dans la promotion des activités minières au Canada.

À l’automne 2011, après un mandat de 8 ans à titre de vice-présidente des opérations minières de Suncor, Mme Toutant a pris les rênes de la nouvelle division de l’entreprise axée sur l’optimisation et l’intégration des sables bitumineux. Elle précise que ce nouveau poste fut créé dans l’objectif de tirer pleinement profit des possibilités d’amélioration qui existent à toutes les étapes de la production et entre ces dernières, dans le but d’acheminer les produits finis aux consommateurs de la façon la plus efficace possible. « Par le passé, nos activités étaient articulées autour des principales opérations : exploitation minière, extraction et valorisation. Nous nous efforcions d’atteindre l’excellence dans ces domaines, explique Mme Toutant. Nous avons réalisé qu’il est très profitable de mieux faire le lien entre les différentes technologies et étapes de la chaîne de transformation. »

Pour mieux faire comprendre son propos, elle établit l’analogie avec le « changement à chaud », une stratégie des opérations minières de Suncor qui vise à limiter les interruptions attribuables aux changements de quart des camionneurs pendant le processus d’extraction du bitume. Grâce à l’analyse des données du système de répartition actuel et à la modification des heures et emplacements des changements de camionneur, cette stratégie a permis d’accroître le rendement lors des changements de quart, sans dépenser un sou de plus. Il en résulte que les camionneurs se rendent maintenant au véhicule, alors que c’était le contraire auparavant.

Le perfectionnement des processus et les échanges sur les leçons apprises forment l’une des quatre principales responsabilités de la division de l’optimisation et de l’intégration. Le mandat de Mme Toutant porte également sur la planification de la production et la logistique entourant l’acheminement de la ressource depuis la mine jusqu’au marché, sur la gestion du capital et des frais d’exploitation ainsi que sur la formation et le développement des capacités. D’ailleurs, elle déborde d’enthousiasme par rapport au dernier volet de son mandat, en particulier dans un contexte où la main-d’œuvre se fait rare en Alberta.

« Si j’œuvre toujours dans le secteur minier, c’est parce qu’il s’agit d’un domaine axé sur les acteurs qui y donnent vie, déclare-t-elle. Et ces acteurs ont des convictions. Il importe de comprendre ce qui fait vibrer ces personnes de tout leur être. C’est ce que je m’efforce de faire dans mes fonctions actuelles. » Ainsi, croit-elle, elle s’approche de son emploi idéal, celui de responsable en chef de la gestion des talents, un poste qui vise à « créer un environnement et une organisation qui attirent les candidats et fidélisent les effectifs ».
Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF