déc '12/jan '13

Qu’est-ce qui captive les étudiants?

Les lauréats de la bourse de la FCMM révèlent ce qui nourrit leur passion pour l’exploitation minière

Par Lynn Elizabeth Moore

Chaque année, la Fondation canadienne des mines et de la métallurgie (FCMM) accorde des bourses aux étudiants en génie minier et en géologie les plus enthousiastes du Canada. D’après Deborah Smith-Sauvé, directrice de la FCMM, c’est le degré de passion qu’éprouve un étudiant pour l’industrie qui indique s’il recevra une bourse.

« Nous recherchons des étudiants qui seront vraiment heureux de travailler dans l’industrie minière, » indique-t-elle. « Nous ne cherchons pas tant ceux qui affichent les meilleurs résultats que ceux qui sont vraiment passionnés. » Smith-Sauvé souligne que si les candidats retenus doivent avoir de bons résultats académiques, les lauréats sont choisis en grande partie pour leurs dissertations personnelles et leurs lettres de recommandation. « Ces lettres nous montrent vraiment si l’étudiant est engagé dans l’industrie, » explique-t-elle.

CIM Magazine a retracé trois lauréats de cette année pour voir ce qui alimente leur passion pour l’industrie minière.

Nicholas Joyce – Université de Colombie-Britannique (UBC) | Bourse Scotiabank et Scotia Capital Markets de 2000 $*

Nicholas Joyce a une solide compréhension des forces économiques et une expérience de trois saisons passées en exploration de ressources sur le terrain, mais il recherche toujours le lien entre les étapes de l’exploration et le succès sur le marché.

« J’ai passé plusieurs années à négocier des titres miniers sur les bourses d’Amérique du Nord dans l’effort de comprendre les forces du marché qui régissent la valeur des titres dans l’industrie, » explique-t-il. « Je me rends compte que dans ce domaine, les bonnes nouvelles ne se traduisent pas toujours en augmentation de la valeur des actions. »

Joyce a entrepris ses études universitaires avec pour objectif d’obtenir une mention en mathématiques et un diplôme en physique, mais depuis, ce petit-fils de deux géologues a corrigé son tir et s’apprête à recevoir baccalauréat en sciences de l’UBC en géologie avec une mineure en économie.

En 2010, quatre semaines de démarches assidues ont permis à cet étudiant de l’UBC d’obtenir une entrevue avec Bill Wengzynowski, ancien président d’Archer, Cathro and Associates Ltd., qui lui a offert un emploi d’été comme manœuvre au Yukon.

« Le soir, Wengzynowski me donnait des conseils en tant que géologue », se souvient Joyce. Les emplois d’été suivants avec la même entreprise ont permis à Joyce de se retrouver à la tête d’un programme de forage de diamant et de faire ses armes comme prospecteur.

Joyce envisage de continuer à travailler comme analyste du secteur minier avant d’entamer une maîtrise en géologie.

*La bourse Scotiabank et Scotia Capital Markets Scholarship a été créée en 1998 pour le 100e anniversaire de l’ICM. Chaque année, une bourse de 2000 $ est offerte à un étudiant de géologie au Canada.

Page 1 de 3 Suivant
Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF