novembre 2011

Mot du président

Conseillers de confiance recherchés

Par Chuck Edwards


Le mentorat ne date pas d’hier. Déjà, dans l’Illiade d’Homère, Ulysse confia l’éducation de son fils Télémaque à son vieil ami, Mentor. Et, bien que nous l’ayons appris plus récemment, « il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine » Obi-wan Kenobi a été le mentor d’Anakin Skywalker, puis de son fils Luke.

Voilà le genre de héros dont notre industrie aura besoin pour contribuer à résoudre l’énorme défi posé par la pénurie actuelle de personnes compétentes et dévouées. Il est essentiel que nos nouveaux protégés bénéficient de l’encadrement de nos membres les plus expérimentés qui veilleront à leur perfectionnement.

À titre de conseiller de confiance, un mentor doit être prêt à discuter ouvertement, objectivement et en toute confiance des besoins et des espoirs de son protégé. L’ICM met en œuvre son nouveau programme de perfectionnement du leadership pour que notre industrie soit synonyme d’excellence en leadership, mais aussi d’excellence technique. Un leadership exceptionnel sera développé et défini par un bon encadrement. C’est pourquoi le programme élaboré par l’ICM fera bénéficier les participants de l’encadrement de cadres supérieurs de l’industrie et orientera le développement des propres aptitudes de chaque participant pour le mentorat.

Jethro Tull nous a chanté, «Your wise men don’t know how it feels to be thick as a brick » (vos hommes sages ignorent ce que c’est que de se sentir épais comme une brique ). En tant que mentors, nous devons tous faire attention à cela. Nous sommes des mentors, en partie à cause de notre plus grande expérience, mais si nous manquons de délicatesse et faisons preuve d’arrogance, nous pourrions intimider nos protégés. Pour paraphraser une formule récente particulièrement vraie de The Economist, je prie humblement nos mentors de se montrer courtois et aimables et de se souvenir que c’est faire preuve d’ignorance que d’oublier comment on se sent quand on a peu d’expérience.

Chuck Edwards, CIM President

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF