mai 2011

Mot du président

En un an, nous avons gagné en sagesse et en force

Par Chris Twigge-Molecy

Duelétonnement ce fut de me rendre compte qu’il s’agit de mon dernier message vous étant adressé à titre de président de l’ICM; il est donc difficile pour moi de condenser tout ce que j’ai à vous dire dans cette unique page qui m’est donnée.

Pour commencer, le thème « Mines sans frontières », thème du Congrès et salon commercial de l’ICM 2011 à Montréal cette année, a permis de cerner et de préciser les principaux enjeux auxquels nous faisons tous face au sein d’un environnement mondialisé. Nous devons gérer des opérations plus complexes alors que nous subissons une pénurie de main-d’œuvre compétente. Nous devons franchir des gouffres trans­culturels pour parvenir à réconcilier des conceptions du monde radicalement divergentes. Nous devons gérer des gisements à faible teneur dans des régions qui présentent des défis logistiques et culturels considérables. Par ailleurs, de nouveaux enjeux tels que le nationalisme vis-à-vis des ressources ou le traçage des minerais signifient que nos affaires se compliquent plutôt que de se simplifier.

Pour pouvoir s’attaquer à une telle complexité croissante, il est manifeste que la structure de l’ICM nécessite une rationalisation. À cette fin, le conseil de l’ICM a approuvé la fusion de la Société des sables bitumineux, la Société du charbon et des minéraux industriels et la Société de l’exploitation des mines et des métaux pour former deux nouvelles sociétés : la Société d’exploitation à ciel ouvert et la Société d’exploitation minière souterraine. Une telle structure plus claire constituera un avantage de taille aux yeux des commanditaires éventuels et permettra une meilleure coordination et une efficacité accrue de nos activités en lien avec l’exploitation minière. Ce sujet est abordé en détail dans l’article de la page 110.

Au cours de l’année, nous avons progressé de manière considérable sur plusieurs fronts :

  • Nous avons amélioré les pratiques en matière de gouvernance et nous avons déposé un bilan solide.
  • La phase 1 de notre projet concernant les technologies de l’information suit son cours et sera terminée cette année.
  • La Société de l’environnement a repris un souffle de vie grâce à une équipe aux compétences éprouvées en matière de leadership.
  • Les activités internationales se sont développées de manière appréciable grâce aux événements internationaux en partie commandités par l’ICM et grâce à nos soumissions retenues pour la tenue de plusieurs conférences mondiales majeures au Canada au cours des cinq prochaines années.
  • Il est surtout très agréable de noter une augmentation du taux d’adhésion parmi les étudiants, lesquels constituent l’avenir de notre entreprise.

C’est avec un grand plaisir et une entière confiance que je passe le flambeau au nouveau président Chuck Edwards.

Enfin, j’aimerais remercier le personnel de l’ICM pour leur dévouement et leur travail acharné au cours de cette année. Leur apport, ainsi que celui des centaines de bénévoles invisibles de part et d’autre du pays, ont contribué à développer cette merveilleuse organisation dont nous pouvons tous être fiers.

Merci à tous.

Chris Twigge-Molecy, Président de l’ICM

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF