août 2010

Une petite fenêtre, de grandes possibilités

Par C. Baldwin

La mine à ciel ouvert Meadowbank est située à 320 km à l’ouest de la baie d’Hudson et à 70 km au nord du hameau de Baker Lake, au Nunavut.

Bien que Meadowbank constitue la première mine dans la toundra pour Agnico-Eagle, la compagnie possède beaucoup d’expérience dans le Nord : notamment aux mines LaRonde, Goldex et Lapa, en plus de la mine Kittila en Finlande. Chaque mine nordique comporte toutefois ses propres défis.

Baker Lake est relié à la baie d’Hudson par le bras de mer Chesterfield, d’une longueur de 200 km. Toutefois, les eaux sont libres de glace seulement de la fin juillet à la mi-octobre. « Il est toujours difficile de prédire la fin de la saison », explique M. Gourde, le directeur général. « Nous avons une fenêtre de 10 à 11 semaines; nous devons donc mobiliser tout ce dont nous avons besoin pour un an durant une très courte saison. »

Le 27 février dernier, Meadowbank coulait son premier lingot, tel que prévu à l’échéancier.

Un tour de force d’ingénierie et de patience

Un indice d’or avait été découvert dans le secteur en 1983; Cumberland Resources acheta des intérêts et commença du forage d’exploration et des études environnementales et techniques. En avril 2007, Agnico-Eagle a acquis Cumberland, une transaction évaluée à 710 millions de dollars.

La propriété Meadowbank couvre une portion des 25 km de l’axe aurifère Meadowbank dans le Groupe de Woodburn Lake. Les trois gisements principaux : Goose Island, Portage et Vault sont tous à des profondeurs permettant une exploitation à ciel ouvert. Ils sont cependant situés sous des lacs, ce qui nécessite des digues de confinement et du drainage.

« Le décapage a commencé à l’été 2008 afin d’obtenir des matériaux pour la construction des digues et des agrégats pour le béton. Il a été possible d’isoler un bras du lac et de le drainer. Il restait deux saisons de construction de digues mais la fosse Portage était déjà en exploitation. « Nous y travaillons depuis ce temps », dit M. Gourde. « À la fin de 2009, 600 000 tonnes de minerai attendaient d’être traitées. »

Les fosses Portage et Goose Island devraient être épuisées en 2014; à ce moment la fosse Vault entrera en production. Lorsque la mine fermera, les digues seront détruites et les fosses ennoyées.

Les trois fosses sont à moins de 7 km de l’usine de transformation de 8500 t/j et du camp minier. Le minerai est acheminé par camions; il est ensuite broyé, concentré par gravité, épaissi et lixivié au cyanure. L’or est récupéré dans un circuit de charbon en pulpe pour être finalement coulé en lingots.

Page 1 de 2 Suivant
Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF