août 2010

Un intérêt pour la génie mécanique

Par M. Eisner et M. I. Anelli

À la prochaine rentrée des classes, Marc-Antoine Bédard pourra se concentrer à la réussite de ses études sans trop se soucier d’argent grâce à la bourse commémorative J.D. « Pat » Patterson reçue au début de 2010. La société de l’ingénierie et de l’entretien de l’ICM offre annuellement cette bourse non renouvelable.

Âgé de 20 ans, M. Bédard amorcera sa deuxième année du BAC en Génie mécanique à l’Université Laval, et cette bourse de 1500 $ contribue à réduire son fardeau pécuniaire.

« Le concours est ouvert à un enfant d’un membre national de l’ICM qui commence ses études postsecondaires avec l’intention de poursuivre une carrière dans l’industrie minière », il a expliqué.

M. Bédard a habité des villes minières depuis son enfance ce qui a inévitablement accru sa fascination pour ce domaine. De plus, son père a étudié en Génie minier à l’Université Laval et a travaillé de nombreuses années pour la Noranda Inc. devenu Xstrata.

Il a longuement réfléchi avant de choisir une sphère d’étude à la faculté de Génie. Toutefois, passionné par tout ce qui touche la mécanique et la conception de systèmes, le Génie mécanique s’imposa.

Où sera M. Bédard dans cinq ans ?

« Je compte retourner en Abitibi-Témiscamingue après mes études. Mon intérêt porte vers tous les aspects du Génie mécanique liés à l’industrie minière, tel le dessin, la conception mécanique, la mise en service des équipements et des procédés. Alors, ce secteur fera sans doute partie de mon quotidien », il a ajouté.

Entre temps, il complète un stage au service de mécanique industrielle au sein du Groupe Stavibel; une firme de services professionnels d’ingénierie dont plusieurs projets sont liés à l’industrie minière.

« Le défi majeur de l’industrie minière est d’offrir un climat de travail intéressant, en gardant une exploitation profitable de la ressource, et ce, dans le plus grand respect de l’environnement », a conclu M. Bédard.

Parions, qu’il saura relever le défi.

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF