novembre 2009

Mot du président

Les étudiants – l’avenir de notre institut et de l’industrie

Par M. J. Allan

Ce mois-ci, j’aimerais vous parler d’un sujet qui me tient à cœur : ce que l’ICM fait — ou ne fait pas — pour les étudiants de l’industrie minière au Canada. Vous m’avez peut-être déjà entendu, ici ou ailleurs, parler de la nécessité d’attirer de nouveaux membres, plus jeunes, dans l’association de l’ICM.

J’ai moi-même commencé à participer à l’ICM alors que j’étais à l’université, lorsque l’un de nos professeurs est arrivé avec une poignée de formulaires de demande d’adhésion et nous a déclaré : « Chacun d’entre vous remplit un formulaire; vous adhérez tous à l’ICM. » Cette approche manquait peut-être de subtilité, mais je crois en fait que chaque étudiant en géologie, en exploitation minière, en traitement du minerai et en métallurgie du Canada devrait être un étudiant membre de l’ICM. Les étudiants en exploitation minière ont besoin de sentir qu’ils appartiennent à l’industrie dans laquelle ils travailleront. L’ICM leur offre le moyen idéal de renforcer ce lien.

La plupart des bureaux de l’ICM qui se trouvent à proxi­mité d’une université ou d’un collège font de leur mieux pour faire participer les étudiants à leurs activités en les invitant à leurs réunions, en organisant des rencontres d’étudiants et en proposant des bourses d’études. Malgré ces efforts, je pense que nous n’établissons pas de liens suffisants avec eux.

Il y a un an, dans le but d’encourager la participation des étudiants, le conseil a modifié le barème des cotisations d’adhésion à l’ICM afin que celle-ci soit gratuite pour les étudiants inscrits à temps plein dans un programme d’études en exploitation minière, en géologie, en traitement du minerai ou en métallurgie. Pourtant, la plupart des étudiants inscrits dans ces disciplines n’ont pas encore adhéré à l’ICM. Dans le cadre des efforts déployés pour changer cette situation, le conseil de l’ICM a récemment autorisé l’embauche d’une coordonnatrice chargée des relations avec les nouveaux membres, Teresa Barrett. L’une des priorités de Mme Barrett consistera à prendre contact avec chaque université pour discuter des avantages d’adhérer à l’ICM, informer les étudiants sur la façon de devenir membre et les aider à établir de nouveaux bureaux d’étudiants.

Je demande à tous nos membres d’appuyer et d’encourager Mme Barrett dans cette entreprise. Les étudiants représentent l’avenir de l’ICM et de notre industrie. Faisons tous en sorte de réussir.

Michael J. Allan, Président de l’ICM

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF