mars/avril 2009

Éléonore en primeur à Québec

Par M. Fortin

 

De gauche à droite : M. René del Villar, président de la section de Québec de l’ICM et Mme Jacqueline Leroux


Le 10 novembre, la Section de Québec de l’ICM recevait Madame Jacqueline Leroux, directrice de l'environnement pour Mines Opinaca. Madame Leroux travaille sur le projet Éléonore et elle a pris l’opportunité de décrire l'avancement du projet. Le gisement de la propriété Éléonore a été découvert en 2004, puis acquis en 2006 par Goldcorp. Depuis ce temps, après plusieurs forages très prometteurs, la mise en place d’un camp d’exploration élaboré et le lancement des études techniques et environnementales, Éléonore a subi son lot de défis et profité aussi d’opportunités. Premier développement minier aurifère dans le Nord-du-Québec depuis la si-gnature de la Paix de Braves, tout ce que fait Mines Opinaca est un précédent : depuis la géologie à comprendre, en passant par une mine et un concentrateur  à « designer », jusqu’aux considérations environnementales et sociales; il a été constaté à quel point le développement de ce futur camp minier est passionnant. La conférence de Madame Leroux qui a eu lieu à l'Université Laval a été suivie avec intérêt par 66 personnes.

La conférence était suivie d'un buffet léger, une commandite de Mines Agnico-Eagle Limitée, l'Association minière du Québec, COREM, Fasken Martineau, Gestion SODEMEX inc., Instrumentation GDD inc., Mines Virginia et Soutex inc.

L’auteur Marie Fortin est la secrétaire de la Section de Québec de l’ICM.

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF