mars/avril 2009

Appui technologique pour Dumont

Par P. Laroche

C’est le 7 octobre dernier devant une cinquantaine de participants pour la plupart membres de la section Thetford Mines de l’ICM que M. Alger St-Jean, vice-président exploration de la firme Royal Nickel, est venu décrire les grandes lignes du projet Dumont. Il s’agit d’un important projet d’extraction de minerai de nickel situé à une vingtaine de kilomètres à l’ouest d’Amos en Abitibi-Témiscaminque.

M. St-Jean a tenu à souligner l’apport technologique important du CTMP de Thetford Mines (Centre de technologie minérale et de plasturgie) pour établir un procédé de traitement du minerai à la fois réaliste et rentable. Ce partenariat entre le CTMP et Royal Nickel a débuté tôt en 2008 et devrait se poursuivre en 2009.

Une fois les études métallurgiques, environnementales et de faisabilités complétées, et les permis gouvernementaux obtenus, la production pourrait débuter en 2014.

L’auteur Pierre Laroche est l’ancient président de la section de Thetford Mines de l’ICM.

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF