mars/avril 2008

Prise deux pour le bassin de Sudbury

Le complexe Levack se prépare à exploiter l’éponte inférieure

Par D. Zlotnikov

Prise deux pour le bassin du Sudbury Le complexe Levack se prépare à exploiter l’éponte inférieure

Une mine de nickel ne représente rien de nouveau pour le bassin de Sudbury — des gisements sont connus et exploités depuis plus d’un siècle dans l’une des régions les plus riches en nickel au monde. Le succès de la compagnie minière FNX, surtout au complexe minier McCreedy West- Levack, est cependant remarquable.

FNX existe sous sa forme actuelle depuis 2002, lorsque la compagnie a obtenu le développement et l’exploitation des propriétés Inco (maintenant Vale Inco), alors inexploitées.

« Les propriétés étaient fermées mais contenaient encore du minerai », dit Dave Constable, géologue minier et vice-président des relations avec les investisseurs chez FNX. Le prix du nickel avait alors chuté à moins de 3 $ la livre. Inco perdait donc de l’argent à exploiter. FNX a accepté une proposition de faire l’exploration, le développement et l’exploitation; Inco reprendrait le minerai à cette étape.

FNX a entrepris les forages d’exploration en avril 2002 et a fait sa première découverte sur la propriété McCreedy West à l’été. Utilisant les infrastructures existantes,FNX a amené la mine en production dès novembre 2003 et, à un prix du nickel de 6 $, a payé ses immobilisations 10 mois plus tard.La compagnie produit à plus de 1500 t/j depuis. « La moitié de cette production est du minerai de nickel et l’autre moitié, de l’éponte inférieure, est du minerai de cuivre, de platine, de palladium et d’or », dit M.Constable.

FNX s’est ensuite tournée vers la propriété Levack, adjacente. « Nous produisions 10 000 t/mois au premier trimestre de 2007, 20 000 t/mois au deuxième trimestre et nous avons terminé l’année à près de 30 000 t/mois. La pleine capacité de 1500 t/j devrait être atteinte vers la fin de 2008. La géologue en chef Heather Miree signale que ce niveau de production n’inclut pas le gisement de l’éponte inférieure, présentement au stade d’échantillonnage en vrac.

L’importance du gisement de l’éponte inférieure ne peut être assez soulignée. « Le gisement 153 d’Inco a une teneur extrêmement élevée; à un moment donné, il produisait 4 % du tonnage d’Inco et 25 % des profits », ajoute M. Constable.

Selon l’ingénieur en chef de la mine,Henry Heidrich, la durée de vie de la mine devrait être d’un peu plus de huit ans sans le gisement de l’éponte inférieure. Mme Miree ajoute que Vale Inco exploite un gisement d’éponte inférieure à moins de quatre kilomètres depuis 1998; cela peut être très prometteur pour le projet Levack.

Certains défis ne peuvent être évités et la mine Levack a les siens, surtout en termes de main-d’oeuvre qualifiée. « Nous sommes partis de 60 travailleurs lors de la restauration du puits à 220 employés permanents », dit le surintendant général de la mine,Terry Chenier. « De ces employés, 50 à 60 % avaient moins de deux ans d’expérience. »

Ce défi peut être en partie résolu par l’achat de services miniers de Dynatec. Cet arrangement, et l’exploration ciblée de FNX, est gage d’un avenir prometteur pour le complexe McCreedy West-Levack.

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF