février 2008

Optimiser la formation par l`utilisation d`outils innovateurs

Par C. Hersey

Il arrive parfois qu’un outil idéal change véritablement une tâche. Reinhard Weins, propriétaire de R.W. Consulting and Training Services Limited, de Sparwood, en Colombie-Britannique, a pu grandement améliorer son programme de formation depuis l’acquisition d’un simulateur personnel de camion hors route de Simlog.

La compagnie forme des individus pour travailler dans les mines à ciel ouvert. Depuis l’acquisition du logiciel Simlog, M. Weins a noté une augmentation de la performance des apprentis et une diminution, grandement appréciée, des dommages à la machinerie. Les apprentis sont beaucoup mieux préparés lorsqu’ils opèrent de vrais équipements sur de vrais sites.

Le logiciel enseigne aux travailleurs l’utilisation sécuritaire de la machinerie lourde, comme sur un jeu vidéo, avec contrôles et manette. Une vue du site minier est affichée sur l’écran, telle que perçue de la fenêtre d’un camion. Le logiciel enregistre chaque mouvement et chaque erreur; il produit ensuite un rapport détaillé. Le formateur se sert du rapport pour cibler les points à améliorer. Avant d’avoir incorporé la technologie, les formateurs conduisaient de vrais camions avec les apprentis jusqu’à ce qu’ils soient jugés prêts.

Bien qu’elle ne soit pas nouvelle, cette technologie est maintenant plus abordable et facile à obtenir; le logiciel fonctionne sur un ordinateur personnel ou sur un portable. Un logiciel d’immersion peut coûter plus de 500 000 $ alors que le simulateur Simlog coûte environ 10 000 $ — une différence de prix importante pour obtenir, en fait, le même résultat.

M. Weins dit qu’en plus des économies à l’achat, il y a des économies à long terme. « J’aime mieux voir un accident sur un simulateur où l’erreur peut être corrigée que sur un camion qui coûte des milliers de dollars à réparer. » Il signale toutefois que les formateurs ne peuvent être remplacés. « Une machine ne peut pas remplacer un être humain capable de prendre des décisions parfois cruciales. » Le simulateur demeure un outil.

R.W. Consulting veut intégrer cette technologie dans le processus d’embauche, évaluant le niveau de compétence d’employés potentiels. « Avec des réductions de coûts, moins de dommages à la propriété et une meilleure formation, il est difficile de faire mieux », dit M. Weins.

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF