février 2008

Ô Canada!

Survol des projets innovateurs de recherche aux Laboratoires des mines et des sciences minérales (LMSM) de CANMET

Par L. Laverdure, M. Laflamme, M. Grenier et J.-M. Fecteau

Photo du haut: Mise à l’épreuve de divers types de bétons projetés pour analyser les réponses statiques et dynamiques. Photo du bas: Prototype de chargeuse-navette hybride (diesel et électrique).


Ce qui suit est un bref sommaire soulignant les projets innovateurs de recherche en cours aux Les Laboratoires des mines et des sciences minérals (LMSM-CANMET), dans leurs efforts pour améliorer la santé, la sécurité et la productivité dans le secteur minier.

L’influence de divers types de fibres sur la réponse statique et dynamique du béton projeté

À mesure que les mines deviennent de plus en plus profondes et que les contraintes en place augmentent, il est absolument nécessaire de comprendre la réponse des systèmes de contrôle de terrain et de les améliorer. Actuellement, dans l’industrie minière, le béton projeté est surtout utilisé dans des ouvertures permanentes – les recettes, les abris et les aires de véhicules – bien que la tendance soit vers une utilisation plus étendue dans tout le cycle minier. Dans certains cas, il est devenu le soutien de choix.

L’incorporation de fibres dans le mélange de béton projeté minimise les processus d’installation d’un grillage exigeant beaucoup de main-d’œuvre, réduisant ainsi le temps du cycle. Ces fibres confèrent au béton projeté de la résilience et une résistance à la propagation des fissures, ce qui était traditionnellement le rôle du grillage. L’utilisation de béton projeté armé de fibres rehausse aussi la sécurité car il permet aux travailleurs d’appliquer le soutien tout en se tenant loin d’un endroit non soutenu.

Il existe cependant de nombreux différents types et géométries de fibres disponibles, chaque type ayant son propre comportement. Les LMSM-CANMET planifient de préparer, de tester et d’évaluer les propriétés du béton projeté en ce qui concerne spécifiquement ces fibres, incluant les différents types, matériaux, géométries et proportions. Le but est de fournir des données scientifiques adéquates aux ingénieurs miniers afin qu’ils puissent déterminer les fibres appropriées requises pour un soutien sécuritaire à leur propre site. Ce projet fournira une occasion de rehausser l’efficacité des systèmes de contrôle de terrain et fournir aux LMSM-CANMET une plate-forme pour développer de futures recherches sur la détermination et la quantification de la réponse du béton projeté armé de fibres par rapport aux forces dynamiques telles que celles causées par des coups de toit.

Rendement dynamique des éléments de contrôle du terrain

Les capacités dynamiques de contrôle de terrain sont l’une des considérations clés lors du choix d’éléments coulissants pour des environnements à contraintes élevées, propices aux coups de toit ou à des grandes déformations. Depuis 2003, le Programme de contrôle de terrain des LMSM-CANMET évalue le rendement dynamique de divers éléments de contrôle de terrain afin de remplir son mandat concernant la sécurité des travailleurs sous terre. En plus des essais en continu sur des armatures, les LMSM-CANMET ont lancé un nouveau projet pour recueillir toute l’information disponible concernant les paramètres dynamiques de contrôle de terrain. L’objectif est de fournir à l’industrie minière des données concises et à jour sur les armatures de soutien dynamique. Cette information permettra de simplifier le choix et la conception du soutien en plus d’identifier les manques d’information. Dirigés par les LMSM-CANMET, ces protocoles d’essais auto-développés sont en voie d’évaluation par l’ASTM. L’acceptation de la procédure standard d’essais devait être officielle au début de 2008.

Page 1 de 3 Suivant
Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF