février 2008

Prix pour réduction de la consommation de cyanure

Par C. Hersey

De gauche à droite, Claude Demers, ADRIQ, Claude Gagnon, COREM (chercheur scientifique), Gilles Landry, IAMGOLD (usine Géant Dormant), Yves Harvey, COREM (directeur exécutif), Pierre Pelletier, IAMGOLD, Jean Belize, École de Technologie Supérieure, Alain Coulombe, SilVisionPhoto gracieusement fournie par l’ADRIQ


En novembre dernier, IAMGOLD et COREM ont conjointement reçu le prix 2007 de l’Association de la recherche industrielle du Québec dans la catégorie Innovation/procédé.

Cette innovation est une variation du procédé traditionnel de cyanuration. Selon M. Donald Leroux, directeur de la technologie, COREM, le nouveau procédé traite les grosses et les petites particules séparément. Depuis l’implantation de la méthode, la consommation de cyanure a été réduite d’environ 30 % et cela n’a eu aucun effet sur la récupération de l’or.

COREM appartient à 10 compagnies (dont IAMGOLD) et l’idée du nouveau procédé a émergée lors d’une réunion des membres il y a environ trois ans. Environ 500 000 $ ont été investis pour développer et implanter le projet. La technologie (développée et brevetée par COREM) a été implantée à l’usine Géant Dormant de IAMGOLD. « Le procédé a été mis à l’épreuve durant un mois avant son implantation permanente », dit M. Leroux, qui tient à nommer ceux et celles qui ont mené le projet à terme : Gilles Landry et Martine Deshaies, de IAMGOLD ainsi que Claude Gagnon, Michel Turbide, Ahmed Bouajila et Mohamed Ourriban, de COREM.

Il y a cependant place à amélioration. Le procédé de cyanuration par classe granulométrique subit encore d’autres essais et il est la propriété exclusive des membres de COREM pour cinq ans. La technologie brevetée sera disponible lorsque les essais et l’implantation auront fait leurs preuves à l’usine Géant Dormant.

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF