novembre 2007

Le projet Crowflight en construction

Par D. Zlotnikov

Crowflight Minerals Inc. passera bientôt d’explorateur à producteur en ce qui concerne le gisement Bucko Lake, situé à un peu plus de 100 kilomètres au sud-ouest de Thompson. Micon International a terminé l’étude de faisabilité et a embauché Dumas Contracting pour la construction. La mine souterraine devrait démarrer au deu­xième trimestre de 2008.

Connu depuis la fin des années 1950, le site n’a pas été développé par Falconbridge qui le détenait alors, probablement en raison de sa petite taille, signale le président et chef de la direction de Crowflight Mike Hoffman. En effet, la mine devrait produire annuellement environ 5 700 t de nickel - très peu par rapport à la production mondiale actuelle de plus de 1,4 Mt. Le nickel produit sera vendu à Xstrata Nickel.

« Nos estimations sont effectuées sur une base de 8 $US/lb et le prix actuel avoisine 14 $US/lb. Le site est à proximité d’un village, d’une route nationale et d’une ligne de chemin de fer secondaire », dit M. Hoffman.

Crowflight a décidé de commencer la construction avant l’obtention de tous les permis. M. Hoffman signale que la compagnie a reçu de bons appuis des divers gouvernements. Cette manière de faire raccourcira le délai de temps avant le début de la production. La décision d’acheter des équipements usagés aidera aussi.

Avec des délais plus courts, Crowflight bénéficiera des prévisions à court terme concernant les prix des métaux. À 10 $US/lb, la compagnie générera un encaissement annuel de 80 M$US. « Nous avons 250 millions d’actions en circulation et notre capi­talisation boursière est d’environ 150 M$C. Nos actionnaires devraient être passablement contents », dit M. Hoffman. « Une étude démontre que nous pourrions accroître notre production annuelle à 1 500 tonnes; cela demanderait des investissements, mais augmenterait notre encaissement de 20 M$C. »

Évidemment, cela diminuerait la durée de vie de la mine, estimée à sept ans. « Notre priorité est d’accroître la durée de vie de la mine par de l’expansion, en convertissant nos ressources inférées en ressources indiquées, en découvrant des teneurs plus élevées ou un autre gisement à proximité. Il reste beaucoup d’exploration à faire », conclut-il.

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF