déc '07/jan '08

La vie d'étudiant

À la découverte d’un monde où il fait bon travailler

Par J.-F. Lepage

Les étudiants de Cégep de Thetford en Équateur


Pour toutes personnes comme moi qui ne proviennent pas d’une région minière et qui ne fréquente aucune personne travaillant dans le domaine, ce monde demeure quelque peu mystérieux. C’est avec un esprit d’aventure, l’envie de découvrir un domaine inconnu et une passion pour la géologie développée durant ma jeunesse que je me suis donc embarqué après mes études  secondaires dans l’obtention d’un diplôme en technologie minérale au Cégep de Thetford.

Les deux premières années de ce cours étant un tronc commun entre les options géologie, exploitation et minéralurgie m’a permis de découvrir le domaine des mines dans toutes ses facettes. Mon intérêt pour la géologie c’est transformé durant ces deux premières années en une attirance vers la minéralurgie.

Même si je m’étais inscrit dans l’option minéralurgie pour ma troisième année, j’ai quand même effectué mon premier stage après ma deuxième année en exploration minière avec Mines Virginia. J’ai découvert au travers ce stage un dynamisme incroyable et le plaisir de chacun de se lever à tous les matins avec l’ambition de découvrir une mine. J’ai aussi pu pour la première fois connaître la vie sur un camp et prendre contact avec le nord du territoire québécois. C’était lors une expérience inoubliable pour un jeune homme de 18 ans.

L’entraide et la camaraderie installée entre les étudiants de notre promotion et le personnel enseignant, nous a permis de monter une correspondance avec l’Université de Loja en Équateur et par la suite un voyage de deux semaines dans ce pays. En effet, nous avons fait un voyage lors de notre troisième année au cœur même de l’Équateur. Nous avons parcouru ce pays de long en large en visi­tant des sites géologiques exceptionnels que ce soit des volcans en activités aux forêts de bois pétrifiés. Nous y avons ainsi découvert une culture différente mais des gens aussi passionné que nous pour la géologie et le monde minier.

Ma dernière année au cégep m’a amené dans deux congrès d’importance dans le domaine minier. Ces deux congrès étant la Conférence annuelle des minéralurgistes du Canada à Ottawa et le Congrès et Salon commercial de l’ICM à Montréal. Lors de ces deux événements j’ai pu rencontrer de nombreuses personnes tout aussi optimistes les uns que les autres sur l’avenir du monde minier au Canada et dans le reste du monde. J’ai aussi pu créer des liens avec des étudiants qui tout comme moi sont encore à apprivoiser ce domaine si grand. Ce fut encore une fois une expérience digne de mention.

Après toutes ces aventures, il me restait encore un stage à effectuer avant l’obtention de mon diplôme. Au cours de l’été dernier, j’ai donc travaillé comme technicien en minéralurgie au concentrateur du Mont-Wright de la compagnie minière Québec Cartier. Sans surprise, mon stage a été très enrichissant tant sur le coté professionnel que personnel. En effet, j’ai encore eu la chance de travaillé avec une compagnie qui fait bien état du domaine minier en ayant un regard optimiste sur l’avenir.

C’est avec toutes ces bonnes expériences et avec un intérêt toujours grandissant que je continue mes études en débutant un baccalauréat en génie métallurgique à l’Université Laval. J’aurai donc encore la chance d’acquérir de nouvelles expériences de toutes sortes durant les quatre prochaines années qui m’amèneront à faire quelques stages et finalement au marché du travail dans le domaine minier.

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF