juin/juillet 2006

Mot du président

Je suis avec vous!

Par F. Pelletier

Pour moi, la dernière année en fut toute une! Ayant consacré la majeure partie de ma carrière à m’occuper du service à la clientèle de ma compagnie, j’avais fini par étiqueter l’ICM comme un organisme pour technocrates. Mais dès mon arrivée au Conseil de l’ICM à titre de président désigné, je me suis vite aperçu de mon erreur et aussitôt défait de cette fausse perception.

En effet, ce que j’ai constaté, c’est que l’ICM est un organisme bénévole qui avait traversé une période très difficile, aux prises des questions de changement et d’adaptation.

J’ai eu l’occasion de travailler avec un groupe d’employés très dévoués au bureau national. Les choses n’ont pas été faciles pour Jean Vavrek et son équipe après la restructuration. Il lui a fallu établir des priorités, gérer le changement et livrer la marchandise. Essentiellement, l’ICM devait être dirigé comme une entreprise et le bureau national avait pris le taureau par les cornes pour ce faire : restructuration du bureau national, modification du contenu des magazines pour les rendre davantage attrayants à un plus large segment de lecteurs au sein de notre industrie, augmentation des revenus publicitaires, progression du nombre de membres, mise en place de paramètres opérationnels et financiers, débat des questions de gouvernance et repositionnement de l’ICM.

J’ai eu la chance de prendre part, dès les tout débuts, au processus de planification stratégique. Grâce à l’aide des membres du groupe de travail, j’ai été en mesure de mieux apprécier la structure de l’ICM avec ses sections et ses sociétés. Le but, la vision, les valeurs et les principes de l’ICM me sont aujourd’hui nettement plus clairs. Je me suis rendu compte aussi que l’ICM était la référence par excellence, sur le plan technique, au sein de notre industrie ainsi qu’une plate-forme de classe mondiale pour le perfectionnement professionnel. J’ai ressenti l’enthousiasme et la volonté d’agir des membres qui désirent renforcer leur sentiment d’appartenance et transformer l’ICM pour l’avenir.

Le groupe de travail n’a pas tout à fait terminé son travail. Il définit actuellement les buts et objectifs stratégiques qui permettront à l’ICM d’aller de l’avant. Au fur et à mesure que ces buts et objectifs seront atteints, l’ICM pourra mieux se positionner pour servir ses membres.

En résumé, la dernière année m’a donné l’occasion de travailler avec un groupe d’individus forts compétents et aux antécédents variés. Cette expérience m’a permis de grandir et de découvrir les vraies valeurs de l’ICM : perfectionnement professionnel de classe mondiale, réseautage et partage de connaissances. Je suis très fier de pouvoir vous servir comme président au cours de la prochaine année. J’ai hâte de travailler avec tous les membres pour faire de l’ICM un organisme encore plus grand!

Je suis avec vous!

François Pelletier, Président de l’ICM

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF