Mot du président : L’avenir de l’industrie minière

08-05-2017

Michael WinshipParler des tendances futures de l’industrie minière, c’est presque comme prédire le futur prix de l’or : c’est un jeu de dupes.

À la conférence de l’ICM à Toronto en 1991, un mineur avait conduit un chargeur-transporteur à Sudbury depuis le hall de l’hôtel Royal York. Nous voici 25 ans plus tard, et cette technologie commence tout juste à gagner du terrain. Je me rappelle également lorsqu’Inco avait désigné Crean Hill comme la mine entièrement électrique de l’avenir. J’ai été le dernier superviseur minier de cette mine lorsque l’équipement d’exploitation minière au diesel a extrait les derniers minerais en profondeur, les véhicules électriques ancrés ayant été abandonnés après s’être révélés peu pratiques d’utilisation. Les grandes sociétés minières d’aujourd’hui, Falconbridge, Noranda et Inco, ont investi de grosses sommes dans la recherche minière, mais les retombées n’ont pas été à la hauteur des larges prévisions.

Aujourd’hui, les discussions autour de l’avenir de l’industrie minière tournent autour de concepts comme l’automatisation, l’alimentation par batterie, l’extraction minière continue, les miniréseaux, l’énergie renouvelable, la numérisation et les mégadonnées. Il sera intéressant de voir où les gains principaux se situent et où les niches seront. D’où viendront les nouveaux leaders? Des grandes ou petites sociétés minières, des fournisseurs de matériel d’exploitation minière, des sociétés de la Sillicon Valley, des organismes de recherche, des universités, du gouvernement ou des jeunes entreprises? Les nouvelles technologies qui sont réellement adoptées par la grande majorité naîtront-elles des « pôles d’excellence » où les efforts d’innovation se font de manière coopérative? Est-ce que la propriété intellectuelle s’est éteinte dans l’industrie minière, comme des leaders tels que Mark Cutifani, président et chef de la direction d’Anglo American, l’avaient prédit?

Quel est l’avenir des femmes et des autres groupes sous-représentés au sein de l’industrie minière? Peut-on s’attendre à voir des innovations sociales dans l’industrie minière? De telles questions ont laissé les experts des groupes de discussions sur l’avenir de l’industrie minière sans réponse appropriée.

Il m’apparaît comme une évidence que l’industrie minière est souvent traditionnellement ancrée dans une phase de « forage, explosion et matériaux de déblai », car le côté humain de la mise en oeuvre des technologies n’est souvent pas bien pensé. Pour que les nouvelles technologies s’implantent, le leadership doit pouvoir fournir des réponses bien étayées lorsque la main d’oeuvre lui demande ce qu’elle a à y gagner.

Ensemble, nous avons été en mesure de répondre avec succès à cette question pour la sécurité. Notre industrie est devenue l’une des plus sécuritaires. Il y a donc une preuve tangible montrant que lorsque nos valeurs et nos efforts et celles et ceux de toutes les parties prenantes sont alignés, l’industrie minière est en mesure de réaliser de grandes choses!

Michael Winship