Le TRSMC intronise quatre nouveaux membres

24-10-2017

Le Temple de la renommée du secteur minier canadien (TRSMC) annonçait le 16 octobre l'intronisation de Ross Beaty, Robert Gannicott, Terrance MacGibbon et Edward Thompson pour l'année 2018.

Le TRSMC récompense les chercheurs et développeurs de mines de l'industrie minière canadienne dans cinq catégories, qui s'étendent de l'exploration aux prouesses techniques.

« Les personnes intronisées sont toutes très qualifiées et renommées au sein de l'industrie », déclarait Bill Roscoe, président du TRSMC. « Toutes ont créé leurs propres entreprises et ont contribué à la société, notamment au niveau de la charité et de la durabilité dont font preuve les entreprises auxquelles elles sont associées. »

M. Beaty, actuellement président de la société Alterra Power spécialisée dans les énergies renouvelables, a été nommé membre de l'Ordre du Canada cette année pour ses contributions au secteur minier et sa philanthropie notoire envers les causes environnementales. Entrepreneur minier prolifique, M. Beaty a généré plus de 6 milliards $ de valeur actionnariale sur treize des sociétés qu'il a lancées depuis 1994.

La société la plus célèbre de M. Beaty est sans doute Pan American Silver, laquelle exploite sept mines en Amérique latine et est l'un des plus gros producteurs d'argent au monde.

« Je suis très fier ; c'est une grande leçon d'humilité », déclarait M. Beaty à l'équipe du CIM Magazine. « C'est toujours un honneur de recevoir un prix, bien que cela ne change en rien ma façon d'être. J'ai eu la grande chance d'avoir une carrière accomplie et exceptionnelle, qui s'est forgée grâce aux efforts de milliers d'autres personnes travaillant au sein de mes sociétés. »

M. Beaty se disait « ravi » d'avoir rejoint les rangs de « tant de personnes dont je m'inspire et que j'admire depuis de nombreuses années, des personnes qui ont eu de profondes répercussions sur le secteur minier canadien ».

M. Gannicott était le cofondateur de la petite société minière Aber Resources, laquelle a fini par devenir Dominion Diamond et a revêtu un rôle important dans la découverte et le développement par la société de la mine de diamants Diavik. C'est grâce à lui que Dominion est restée entre les mains des Canadiens ; il a pris des risques en misant sur la créativité, notamment en achetant puis en revendant plus tard la joaillerie américaine Harry Winston. M. Gannicott s'est éteint en août 2016, à l'âge de 69 ans, au terme d'un long combat avec une leucémie.

M. MacGibbon, géologue de métier, a travaillé pendant 30 ans au sein du géant du nickel Inco. Il a placé toute sa confiance dans la découverte de la baie Voisey au Labrador, et a plus tard incité sa société à l'acquérir ; il a également participé à la création de quatre sociétés minières, à savoir FNX Mining, Torex Gold Resources, TMAC Resources et INV Metals.

M. Thompson, membre fondateur du TRSMC, a contribué à la croissance de Teck Resources et de Lancana Mining (qui fait maintenant partie de Barrick Gold), a été à l'origine de découvertes dans la région du Cercle de feu, et a développé l'exploitation de minerai de fer Bloom Lake, qui a été revendue à Cliffs Canada pour la somme de 4,9 milliards $ en 2011. Il a également siégé au conseil d'administration de 50 petites sociétés minières, et est actuellement membre et ancien président de la Prospectors and Developers Association of Canada (PDAC, l'association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs).

Ces quatre membres intronisés seront mis à l'honneur le 11 janvier 2018 à Toronto lors des 30e dîner annuel et cérémonie d'intronisation du TRSMC.