Une valeur sûre pour les membres étudiants de l'ICM

20-02-2017

 

Un nombre croissant de jeunes de la génération du millénaire découvrent aujourd'hui l'importance des associations industrielles ; Ziad Saliba, étudiant en génie à l'université McGill, est fier d'en faire partie.

M. Saliba a récemment obtenu une bourse COSMO de la société de la gestion et de l'économie (SGE) de l'ICM. Son adhésion étudiante à l'ICM lui a permis d'obtenir bien plus qu'un soutien financier pour ses études ; en effet, il a retrouvé confiance en l'industrie minière qui a reconnu l'intérêt de ses travaux, « un indicateur positif de ce qui s'annonce dans ma carrière », déclarait-il.

C'est le professeur Roussos Dimitrakopoulos, directeur de recherche de M. Saliba (et également éminent conférencier de l'ICM) qui lui a parlé pour la première fois de cette bourse d'une valeur de 3 000 $. Le projet en deux étapes de l'étudiant porte sur l'utilisation de simulations géostatistiques pour l'estimation des gisements et d'un cadre d'optimisation stochastique afin d'élaborer des plans de gestion des risques pour un complexe minier sur toute la durée de vie de la mine. D'après M. Dimitrakopoulos, ce projet convenait tout particulièrement à la portée de la bourse.

« Cette nouvelle bourse offre un soutien financier aux étudiants de premier cycle en génie minier inscrits dans des universités canadiennes, lesquels orientent leurs recherches sur l'optimisation de la planification minière stratégique dans un contexte d'incertitude et la gestion connexe des risques techniques en fonction des technologies numériques modernes », déclarait M. Dimitrakopoulos.

À mesure que la demande en matière d'innovation s'intensifie, une nouvelle génération semble intégrer le secteur. « Investir dans les ingénieurs miniers de demain est une approche qui, selon nous, sera un excellent placement par rapport à nos efforts communs de mobilisation des connaissances et de contribution à la révolution conceptuelle qui a lieu dans l'industrie minière de nos jours », indiquait M. Dimitrakopoulos.

La SGE de l'ICM, en collaboration avec le consortium COSMO de l'industrie minière, ont lancé la MES-COSMO Scholarship (la bourse COSMO de la SGE) en 2016. Cette bourse vise non seulement à soutenir, mais également à encourager les étudiants de premier cycle à se concentrer sur la gestion innovante et moderne des risques ainsi que sur les stratégies d'optimisation de la planification minière en s'appuyant sur les technologies numériques avancées. 

« C'est très encourageant de voir un tel soutien accordé à la recherche et à l'innovation dans le contexte économique si austère que traverse notre secteur depuis plusieurs années. Je suis désormais convaincu que les travaux que nous effectuons au laboratoire COSMO en ce qui concerne le développement de nouveaux outils et méthodologies, ainsi que la formation de la prochaine génération d'ingénieurs miniers, vient ajouter une véritable valeur à l'industrie minière », déclarait M. Saliba.

 

Le consortium COSMO de l'industrie minière (COSMO) est composé des sociétés suivantes : AngloGold Ashanti Ltd., Barrick Gold Corp., BHP Billiton Ltd., le groupe de sociétés De Beers, Kinross Gold Corp., Newmont Mining Corp., Vale SA et le laboratoire COSMO de planification stochastique des mines de l'université McGill. Les sociétés constituant ce consortium représentent ensemble environ 75 % des activités minières à l'échelle mondiale.