Le prix le plus prestigieux du secteur canadien de la métallurgie décerné à Chris Twigge-Molecey

20-08-2015

Chris_Twigge-MoleceyCette année, c'est à l'ancien président de l'ICM Chris Twigge-Molecey que revient le prix Airey, la récompense la plus prestigieuse du secteur canadien de la métallurgie, qui sera présenté par la société de la métallurgie et des matériaux (MetSoc) de l'ICM. Le prix Airey est décerné aux chefs de file du secteur pour leur contribution remarquable à l'industrie fondée sur un minimum de 15 années de participation, notamment en matière de recherche et développement, de développement des procédés, de technologie ou de leadership industriel.

M. Twigge-Molecey, qui est actuellement conseiller supérieur chez Hatch, est récompensé pour son travail diversifié au sein de la société pendant 43 ans, notamment au poste de directeur général responsable de la Chine et de l'Amérique latine ainsi que des technologies. « J'ai occupé quatre ou cinq postes différents chez Hatch », indiquait M. Twigge-Molecey, qui est titulaire d'un doctorat en génie mécanique. « Les 20 premières années étaient très techniques ; c'est l'époque à laquelle je préparais mes brevets et je travaillais énormément sur mes projets. Puis je me suis orienté vers la partie administration, le développement d'activités commerciales internationales, principalement en Russie, en Amérique du Sud et en Chine. » Il a notamment joué un rôle important au sein du conseil d'entreprises Canada-Chine.

Il est le troisième employé de Hatch à recevoir le prix Airey. Le fondateur de la société, Gerry Hatch, l'avait reçu en 1986, et son directeur exécutif Bert Wasmund dix ans plus tard. « Je suis très honoré de travailler pour une société si estimée et de faire partie de la liste des précédents récipiendaires du prix Airey, des géants de l'industrie de la métallurgie », déclarait M. Twigge-Molecey.

Parmi les points forts de son parcours professionnel, indiquait-il, « c'est de mon brevet sur l'élimination de l'arsenic donc je suis le plus fier », brevet qu'il avait développé au début de sa carrière. Aujourd'hui, aux côtés d'ingénieur(e)s de Hatch, M. Twigge-Molecey œuvre à faire évoluer ce brevet vers une nouvelle technologie de fixation de l'arsenic pour des applications telles que les gisements de cuivre d'Amérique du Sud dans lesquels l'arsenic doit être stabilisé.
 
Sina Mostaghel, président de la cérémonie de remise des prix et membre du comité de direction de la section Pyrométallurgie non ferreuse (NFPM) à MetSoc, a décerné le prix Airey à M. Twigge-Molecey. « En tant que fervent défenseur du transfert de technologie, de la formation et de l'encadrement de jeunes professionnels, M. Twigge-Molecey a travaillé comme professeur auxiliaire de génie mécanique, a publié plus de 40 articles et a édité six ouvrages », dont le plus récent s'intitule Metallurgical Plant Design (conception d'une usine métallurgique, description et ouvrage uniquement disponibles en anglais).
 
Le prix Airey sera présenté lors du banquet et de la réception de remise des prix de MetSoc à l'occasion de la conférence des métallurgistes (COM 2015) organisée par l'ICM.
 
M. Twigge-Molecey prononcera également un discours lors de la COM 2015 sur le thème 50 Years of Evolution of Metallurgical Engineering Companies in Canada (50 années d'évolution des sociétés de génie métallurgique au Canada). Il faisait partie des 20 experts de Hatch présentant leurs travaux lors de cet événement, dont Nils Voermann, directeur général à l'international des technologies.