Espley remporte le prix Trailblazer de WIM

11-03-2013

Samantha Espley a été reconnue comme une chef de file du secteur minier en remportant le prix Trailblazer lors de la réception de Women in Mining Canada (WIM) International, organisée le 5 mars dans le cadre de la conférence de la Prospectors and Developers Association of Canada. Depuis 25 ans, elle a été une véritable pionnière qui a montré aux autres femmes la voie à suivre pour exceller dans les plus hautes sphères du secteur minier.

« Je suis touchée et honorée de recevoir ce prix prestigieux de WIM Canada, a déclaré Espley, directrice générale, Services techniques des mines et des usines, Ontario (Vale). L’industrie des mines m’a offert une carrière passionnante et enrichissante. J’estime qu’il incombe aux femmes travaillant dans ce domaine de faire la promotion des emplois prometteurs que notre secteur peut offrir à la prochaine génération de femmes canadiennes. » 

Première femme à occuper son poste actuel à Vale, Espley est également une bénévole qui s’est activement impliquée pour l’avancement professionnel d’autres femmes, notamment en aidant des étudiantes en génie minier, en publiant des articles et en organisant des événements visant à faire connaître les femmes du secteur minier. Ancienne présidente et directrice fondatrice de Women In Science and Engineering Sudbury (WISE), ancienne membre du conseil des fiduciaires de Science North et membre de longue date de l’ICM, Espley a récemment été nommée membre du conseil de la Bharti School of Engineering de l’Université Laurentienne. En 2010, elle a coécrit et présenté « Gaining Insights on Career Satisfaction for Women in Mining », ut article qui se base sur des données de sondages pour souligner les facteurs qui ont un impact sur la satisfaction professionnelle des femmes œuvrant dans le domaine minier au Canada.

Dans le cadre de ses responsabilités actuelles, Espley dirige un groupe multidisciplinaire comprenant des ingénieurs en traitement, des géologues, des métallurgistes, des technologues et d’autres employés techniques du domaine des mines et de la minéralogie, pour appuyer les activités des mines et des usines de Vale à Sudbury. Elle prend des décisions stratégiques et techniques pour assurer la rentabilité financière de l’exploitation minière de Vale et pour y maximiser la valeur de cinq mines souterraines, de deux mines à ciel ouvert, et du nouveau projet de mine Totten. Espley est en outre responsable de l’usine de traitement Clarabelle. Elle travaille pour l’organisation depuis 1990 – du temps où elle appartenait encore à Inco Limited. Le respect qu’elle a acquis auprès de ses collègues lui a permis de franchir les étapes pour occuper des postes de plus en plus importants. 

« C’est un plaisir de travailler avec elle, affirme Angie Robson, directrice, Affaires commerciales, Vale (Ontario). Elle représente un modèle pour les femmes, mais aussi pour les hommes de son équipe, car elle est extrêmement professionnelle, tout en se montrant disponible sur un plan humain. Elle n’hésite jamais à faire don de son temps pour contribuer au développement des autres. »

Ce prix Traiblazer  va s’ajouter à une collection de récompenses déjà impressionnante. Espley a reçu la Médaille académique du Gouverneur général lorsqu’elle effectuait sa maitrise en génie minier à l’Université Laurentienne. Elle s’est à nouveau distinguée en 2009, en obtenant la Médaille ICM pour services remarquables, en vertu de son dévouement sans borne envers l’ICM et de ses efforts déterminés visant à promouvoir l’industrie des minéraux, au moyen de son travail avec Science North et WISE.

Je suis impatiente de voir davantage de femmes occupant les postes les plus élevés au sein de notre secteur, grâce aux efforts de WIM et d’autres partenaires de l’industrie. »

Advertisement