Importance of Government-Sponsored High-Resolution Gravimetric, Magnetic, and Electromagnetic Surveys for Exploration and Geological Investigations, Abitibi Subprovince, Canada

Exploration and Mining Geology, Vol. 20, 2012

P. Keating (†) et al

Abstract New, high-resolution geophysical surveys were undertaken over parts of the Abitibi Subprovince, Canada, to help with geological mapping and to promote mineral exploration. Gravity surveys in the Rouyn-Noranda and Matagami areas (Québec) allowed better 3-D mapping of important geological structures, and a multiscale edge analysis of ground gravity data over the Blake River Group confirms that major faults behave at depth as predicted by surface geology. Airborne gravimetry west of Matagami (Québec) helped to identify a new trend south of Lake Grasset that is almost perpendicular to the assumed geological trend of the area. Electromagnetic (EM) surveys, flown in the Chibougamau (Québec) and Bartlett Dome (Ontario) areas, allowed new conductors to be identified at greater depths than were achievable with previously used EM systems. Airborne magnetic surveys were flown in the Burntbush area (Ontario), and other available high-resolution magnetic data were compiled to produce a continuous and homogenous magnetic grid of the Abitibi region. The resulting compilation map clearly shows the locations of dikes, faults, and shears zones, and reveals some fault extensions in areas of extensive overburden. This grid also allows the computation of enhanced maps, such as vertical derivative and tilt maps (e.g., a tilt map shows subtle magnetic features in the Blake River Group that are difficult to see in the total magnetic field or its first derivative). Results from these new surveys show there is considerable value in (1) resurveying areas covered by older surveys, and (2) recompiling data sets from these older surveys.
Keywords: Abitibi Subprovince, Blake River Group, Gravity worms, MEGATEM, 3-D mapping, Tilt map
Résumé De nouveaux levés géophysiques à haute résolution ont été faits sur certains secteurs de la Sous-province d’Abitibi, au Canada, afin d’aider la cartographie géologique et de promouvoir l’exploration minérale. Les levés gravimétriques dans les régions de Rouyn-Noranda et de Matagami (Québec) ont permis une meilleure compréhension cartographique en 3-D de structures géologiques importantes, et une analyse multi-échelle de l’effet de bordure des données gravimétriques au sol dans le Groupe de Blake River confirme que les failles majeures se comportent en profondeur tel que prédit par la géologie de surface. Le levé gravimétrique aéroporté à l’ouest de Matagami (Québec) a permis d’identifier au sud du lac Grasset une nouvelle orientation du grain structural lequel est presque perpendiculaire à l’orientation des structures géologique initialement postulée dans ce secteur. Les levés électromagnétiques aéroportés (EM) effectués à Chibougamau (Québec) et au Dôme de Bartlett (Ontario) ont permis à d’identifier de nouveaux conducteurs à des profondeurs plus grandes que ce qui était possible avec les systèmes EM utilisés auparavant. Un levé magnétique aéroporté a également été effectué dans le secteur de Burntbush (Ontario), ces nouvelles données ont été compilées avec celles d’autres levés aéro-magnétiques à haute résolution préexistants afin de produire une grille magnétique continue et homogène dans la région de l’Abitibi. La carte de compilation résultante montre clairement l’emplacement des dykes, des failles et des zones de cisaillement; elle révèle également le tracé de certaines failles dans des secteurs marqués par une couverture importante de mort-terrain. Cette grille permet également le calcul de cartes à valeur ajoutée, telles que les cartes de la dérivée verticale et les cartes d’inclinaison (par exemple, la carte d’inclinaison met en évidence de subtiles variations magnétiques au sein du Groupe de Blake River qui sont difficiles à voir sur les cartes du champ magnétique total ou de sa dérivée première). Les résultats de ces nouveaux levés montrent qu’il est très avantageux (1) de faire de nouveaux levés dans des secteurs qui ont été couverts par des levés plus anciens, et (2) de recompiler les données de ces levés plus anciens.