Évaluation de la performance technique des chantiers d’abattage pendant l’exploitation par chambres vides

CIM Bulletin, Vol. 90, No. 1015, 1997
S. Planeta et J.K. Szymanski Département de mine et métallurgie, Université Laval, Sainte Foy, Québec
Pour maintenir de bonnes performances technique et économique dans l’exploitation par chambres vides (open stope) il est primordial d’assurer un contrôle efficace des limites réelles des chantiers d’abattage. C’est pour cette raison que, de plus en plus souvent, les opérateurs miniers utilisent un dispositif de laser (Cavity Monitoring System:CMS) qui permet de mesurer les dimensions réelles de chantiers en vue de calculer principalement la dilution et les pertes du
minerai ainsi que d’autres paramètres. Malheureusement, il n’existe présentement aucune méthodologie commune, qui permettrait d’interpréter ces résultats selon les mêmes critères pour
faciliter d’évaluations juste et précise de la réalisation par rapport à la planification en vue d’en apporter de corrections, dans les différentes opérations minières, si nécessaire. Dans la première partie du présent article on discute les principales séquences d’exploitation utilisées dans l’extraction par chambres vides. Par la suite, à l’aide des sections transversales et longitudinales on illustre toutes les phases des travaux miniers. Ceci en vue de permettre au lecteur de comprendre mieux c’est qui peut se passer effectivement dans les chantiers d’abattage. Par après on donne les définitions générales de principaux facteurs de performance technique. Finalement, l’exemple numérique, élaboré à partir des résultats de l’arpentage au laser effectué par la mine Bousquet 2 dans un chantier d’abattage, donne les détails concernant les définitions ainsi que les valeurs de nombreux facteurs de performance technique, qui pourraient être utilisés, par après, par les opérateurs miniers dans le suivi de leurs exploitations souterraines.
Full Access to Technical Paper
PDF version for $20.00
Other papers in CIM Bulletin, Vol. 90, No. 1015, 1997