Use of GEOTUBES for water treatment

CIM MEMO 2008
Patrick Martel P.Eng., Marie-Claude Dion-St-Pierre ing. jr. M.Sc.A,
Abstract Blue Note Mining a procédé en 2007 à la réouverture de la mine de zinc et cuivre Restigouche, située à environ 80 km à l’ouest de Bathurst, au Nouveau Brunswick. Cette mine à ciel ouvert était noyée depuis la fin des années 90. Avec l’aide de GENIVAR, Blue Note a procédé au dénoyage des 265 000 m³ d’eau contaminée et au traitement avant le rejet final à l’environnement. Trois procédés innovateurs ont été utilisés : Le traitement en lot (batch treatment), l’utilisation de Géotubes pour le traitement et la déshydratation des boues et finalement, l’utilisation de Géotubes comme agent de remplacement des bassins de polissage. Le traitement en lot a permis de traiter la totalité de l’eau de la fosse en moins de 5 jours. L’utilisation de Géotubes, des sacs immenses en géotextiles a permis de d’entreposer et de déshydrater à faibles coûts et sécuritairement les 30 000 m³ de boues contaminées sur la propriété. L’eau générée par la déshydratation des boues a directement été traitée par les Géotubes. Finalement, l’eau contaminée du site en entier a été dirigée au travers de Géotubes qui captent les boues et font le polissage nécessaire. Ces innovations ont permis à Blue Note de rencontrer à meilleurs coûts les critères stricts de rejets à l’environnement, en plus d’éliminer l’utilisation d’immenses bassins de polissage pour le traitement de l’effluent final.
Keywords: Geotubes, Water treatment, Batch treatment
Full Access to Technical Paper
PDF version for $20.00
Other papers from CIM MEMO 2008