Sigma-Lamaque : une nouvelle approche géologique

CIM MineSpace 2001
Alain Carrier, Jean Lafleur,
Abstract Sigma-Lamaque est considéré comme un gisement d'or
filonien caractérisé par des structures étroites
qui fut l'objet d'une exploitation sélective
souterraine. Au fil des ans, lors du minage des
veines verticales, il y a eu découverte et
exploitation de veines horizontales, de veines "
North Dipper ", de dykes minéralisés ainsi que
d'autres veines verticales. La quête de nouvelles
ressources entraîne progressivement
l'approfondissement des travaux miniers à plus de
1,8 km. Au cours de la dernière décennie et dans
l'esprit d'une exploitation sous-terre, la tranche
supérieure du gisement était considérée
pratiquement épuisée.

L'année 1998 est un point tournant, une première
fosse est exploitée à Sigma. Les approches
d'évaluation de ressources appliquées sous-terre
ont alors été utilisées en surface et d'autres
fosses ont été mises en production. Toutefois, le
modèle de veines étroites ne parvenait pas à
expliquer l'ensemble des structures et
sous-structures minéralisées exploitées dans les
fosses et les ressources en étaient d'autant
sous-estimées. Une nouvelle approche géologique
était donc nécessaire afin d'expliquer l'ensemble
des veines.

Afin d'intégrer toutes les caractéristiques
(géométrie, mécanique, chronologie) de ce système
filonien complexe, un nouveau modèle géologique
est proposé. Grâce à cette nouvelle approche
géologique, en date de février 2000, les réserves
évaluées dans la première tranche de 180 m du
gisement Sigma sont maintenant de 15 Mt @ 2,61
g/t Au (1 265 350 oz).
Keywords: Lamaque, modélisation géologique, domaines litho-structuraux, évaluation de ressources, exploitation par fosse, Sigma, géologie structurale
Full Access to Technical Paper
PDF version for $20.00
Other papers from CIM MineSpace 2001