Geophysical Case Study of the Iso and New Insco Deposits, Québec, Canada, Part I: Data Comparison and Analysis

Exploration and Mining Geology, Vol. 15, No. 1-2, 2006

L.Z. CHENG, R.S. SMITH, M. ALLARD, P. KEATING, M. CHOUTEAU, J. LEMIEUX, M.A. VALLÉE, D. BOIS, and D.K. FOUNTAIN

Abstract A test survey using the MEGATEMII airborne electromagnetic system was flown over the Iso and New Insco massive sulfide orebodies in the Rouyn-Noranda mining camp, Canada. The results were compared with data from historical systems (INPUT, DIGHEM) used to discover the deposits. The historical data show that the two deposits have comparable conductances. However, the modern MEGATEMII system reveals that the New Insco deposit has a much slower decay than the Iso deposit, and it is, therefore, interpreted to be more conductive. The MEGATEMII anomaly maps provide estimates of the location, depth, dip, and strike of the two deposits, information that was not available from the historical anomaly maps. The signal-to-noise ratio of the MEGATEMII data is greater than the historical data, yielding more sharply defined anomalies.

The investigations also included a comparison between 90 Hz and 30 Hz MEGATEMII data. The 90 Hz data were found to be useful for mapping the less conductive parts of the Iso body, whereas the 30 Hz data demonstrated that the New Insco body is more conductive.

Analysis of height attenuation data over the Iso body indicates that the body could be seen by the MEGATEMII system if it were buried an additional 230 m deeper (in highly resistive material). On the other hand, the INPUT system would detect the Iso body only if it were buried no deeper than an additional 60 m. Tests with the transmitter turned off showed that, for this flight, the MEGATEMII system noise levels on the processed data are about 300 pT/s.
Keywords: Geophysics, Airborne Electromagnetic survey, Iso, New Insco, Volcanogenic massive sulfide deposit, Rouyn-Noranda mining camp
Résumé Dans le cadre d’un projet de recherche, un ensemble de levés d’essais électromagnétiques aéroportés employant le système de MEGATEMII a été effectué au dessus des dépôts d’Iso et de New Insco, Rouyn-Noranda, Canada. Les données ont été comparées avec les réponses des systèmes qui ont découvert ces deux dépôts (INPUT et DIGHEM). Les données antérieures montrent que le dépôt d’Iso a une conductance comparable à celle de New Insco. Cependant, les données de MEGATEMII démontrent que le dépôt de New Insco a une haute valeur de la constante de décroissance, ce qui reflète une plus forte conductivité. La carte d’anomalies de MEGATEMII indique la localisation, la profondeur, le pendage et l’orientation des deux dépôts, ce que la carte d’anomalies antérieure ne montrait pas. Le rapport de signal à bruit de MEGATEMII est plus grand que celui des données de INPUT et de DIGHEM; de plus, les pics sont mieux définis.

Les tests ont également permis une comparaison entre les fréquences de base de 90 Hz et de 30 Hz. Les données de 90 Hz se sont montrées utiles pour cartographier la partie du dépôt Iso dont la conductivité est la plus faible, tandis que les données de 30 Hz montrent clairement que le dépôt de New Insco est plus conducteur.

Les analyses de l’atténuation du signal avec la hauteur ont indiqué que le dépôt d’Iso pourrait être détecté par le système MEGATEMII s’il était enfoui à 230 m sous la surface (dans un milieu hautement résistant). D’autre part, le système INPUT pourrait seulement détecter le dépôt d’Iso s’l était situé à 60 m de profondeur. Les tests avec l’émetteur fermé démontrent que le niveau de bruit est des l’ordre de ±300 pT/s.